[Critique] Un Grand mariage

Affiche Un grand mariage

« Une comédie plaisante mais sitôt vue sitôt oubliée »

 

Résumé Allociné : Don et Ellie ont divorcé depuis longtemps, mais pour le mariage de leur fils adoptif, et pour le bien de sa mère biologique, les voilà obligés de sauver les apparences en faisant semblant de former un couple uni et heureux comme au premier jour… Au milieu de la famille et de tous leurs amis réunis, leur mensonge va rapidement provoquer des choses qu’ils n’avaient pas imaginées… Entre secrets et faux-semblants, entre hypocrisie et vieilles rancœurs, rien ne sera épargné aux convives, qui ne vont pas tarder à se jeter dans la bataille. La fête s’annonce saignante et réjouissante…

Critique :

Il y a des films qu’on va voir à reculons, tant ils multiplient les éléments à charge. Un Grand mariage est de ceux là. Une promotion inexistante, un réalisateur inconnu … Résultat, jamais entendu parler du film avant sa sortie ce qui n’est pas forcément bon signe. Pire : Katherine Heigl au générique d’une énième comédie romantique, après 27 Robes ou En cloque, mode d’emploi. De quoi donner envie de prendre ses jambes à son cou.

DSC_9130.NEF

Contre toute attente, le film n’est pas le naufrage attendu et le résultat est assez agréable. En mettant en scène une famille un peu tarée, comme elles le sont toutes, il réserve quelques moments comiques à travers l’analyse des relations familiales dans toute leur diversité, à la fois toxiques et épanouissantes. A défaut de briller par son originalité, Un grand mariage est une comédie sympathique portée par un casting savoureux. Mention spéciale au trio De NiroSarandonKeaton. Sans le moindre complexe, les comédiens s’en donnent à cœur joie et éclipsent la jeune génération qui leur fait face. Et on ne va pas bouder notre plaisir de retrouver le toujours génial Robin Williams après quatre ans passés loin des plateaux de cinéma.

Un grand mariage 1

On aurait pu s’en contenter si, sous ce vernis, le film n’accumulait pas les faiblesses. Dommage que le cinéma américain ne puisse concevoir ses comédies familiales autrement que sur le mode choral, déjà vu un bon millier de fois, et que la plupart des comédiens soient mal exploités. Katherine Heigl refait son éternel numéro de gentille fille paumée, Ben Barnes et Amanda Seyfried sont complètement transparents. Pour couronner le tout, le scénario est plombé par un certain manque d’irrévérence et son happy end convenu façon « tout le monde il est beau, tout le monde il est content » gâche l’ensemble en le rendant beaucoup trop gentillet.

Un grand mariage, peut-être. Certainement pas un grand film. Plaisant, tout au plus. Le problème avec les films plaisants, c’est qu’on les oublie dès la sortie de la salle. Autant demander tout de suite le divorce.

Un grand mariage 3

Un Grand mariage, de Justin Zackham, avec  Robert De Niro, Katherine Heigl, Ben Barnes, Diane Keaton, Robin Williams… Comédie, Américain. 1h30.

Publicités

Note à Béné

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :