Bilan de l’année cinéma 2013

Top 10 (les 7 premiers étant de vrais grands coups de cœur)

10 – La Reine des neiges :

La reine des neiges 3
Le retour de Disney à son meilleur niveau. C’est mignon, c’est émouvant, c’est beau. Bref, c’est magique et ça fait du bien.

9 – Cloud Atlas :

Cloud Atlas 6

Le projet sans doute le plus ambitieux de l’année, un film cosmique sur la réincarnation brouillant la frontière entre les genres en alternant le thriller, le récit historique, l’anticipation et la comédie. Manque peut-être un chouïa d’émotions et un peu d’ampleur pour emporter le tout.

8 – The Place beyond the pines :

4072_d001_00203

Un drame familial presque shakespearien centré sur les relations pères-fils et la question de la culpabilité.

7 – Le Monde de Charlie :

20413246_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une réflexion réaliste et sensible sur les affres de l’adolescence et le passage à l’âge adulte, loin des clichés du type American Pie, entre beuveries et coucheries à tout-va. Logan Lerman touchant.

6 – Prisoners :

21036199_20130904173936315_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un duo d’acteurs incroyables, Jake Gyllenhaal et Hugh Jackman, un film glauque et étouffant qui happe le spectateur pour ne jamais le lâcher. Quand la monstruosité des hommes fait toujours craindre le pire. En apnée pendant tout le film.

5 – Alabama Monroe :

alabama_monroe_600

Un film bouleversant parce que vrai, sans strass et paillettes, une histoire avec de vraies gens, de vraies émotions et de vrais drames. BO de malade. En mode serpillière à la fin du film.

4 – Le Congrès :

20568624

Un véritable ovni qui ne ressemble à rien de ce qu’on connait déjà. Une réflexion poignante et prophétique sur la mort annoncée du cinéma. Original et créatif.

3 – Stoker :

20436780

Un huis-clos familial à la fois glauque et ultra-sensuel, sur lequel plane un danger qui se révèle peu à peu. Glaçant.

2 – Gravity :

GRAVITY

Une expérience de cinéma unique, physiquement éprouvante, pour une sensation d’immersion jamais ressentie auparavant (j’exagère à peine).

1 – Upside Down :

Upside Down

LE méga coup de cœur de l’année : une histoire d’amour sublime qui prend aux tripes, un univers visuel unique et poétique, des comédiens au top (Jim Sturgess, quoi !)… En mode grosse serpillière, bis. Mise à jour : en revoyant le film, je réalise que j’avais complètement craqué. C’est clairement Gravity le number one de l’année.

Au pied du classement : Snowpiercer, Mud, Antiviral et Les Croods.

Les plus belles scènes :

La numérisation de Robin Wright dans « Le Congrès » :

Le Congrès numérisation

Pour capter toutes les émotions humaines, la comédienne écoute le récit de sa vie, avec ses joies et ses drames. Un condensé de toutes les réactions que le cinéma peut provoquer chez les spectateurs. Magique.

Le plan-séquence d’ouverture de « Gravity », d’une fluidité hallucinante, et la première chute de débris sur la navette :

Sandra-Bullock-in-Gravity-2013

Le rituel funéraire après la mort de Frigga dans « Thor : Le monde des ténèbres » :

Asgard

La traversée du tunnel en voiture sur « Heroes » dans « Le Monde de Charlie » – la liberté à l’état brut :

le-monde-de-charlie-emma-watson-tunnel-song

La transformation de Syd dans « Antiviral » quand il ne fait plus qu’un avec sa machine :

antiviral2

La reprise du « Everytime » de Britney Spears par James Franco dans « Spring Breakers » :

Spring Breakers piano

Quand l’idole déchue de Disney participe au dévergondage des starlettes du studio, la mise en abyme est totale.

Le crash de l’avion dans « Flight » :

flight_

Les plus belles prestations :

Daniel Day-Lewis dans « Lincoln » :

Lincoln

La voix, l’attitude, la démarche… une performance récompensée à juste titre par l’Oscar du meilleur acteur (accessoirement, le 3° pour le comédien).

Hugh Jackman dans « Prisoners » :

Hugh-Jackman-Prisoner

Le grand écart de l’année entre le nanard « Wolverine : le combat de l’immortel » et ce rôle, sans doute l’un des plus forts de sa carrière.

Matthew Goode dans « Stoker » :

STK-7631.NEF

Toujours sur le fil entre la sensualité et la menace, l’ambigüité personnifiée.

Matthew McConaughey dans « Mud » :

Mud 4

Mads Mikkelsen dans « Michael Kohlhaas » :

michael-kohlhaas-51d684c9decfa

Ce plan final, p*****!

Chris Evans dans « Snowpiercer » :

snowpiercer6

Un rôle de leader, charismatique et puissant, à 1 000 lieues de sa prestation de jeune fougueux dans « Les 4 fantastiques ».

Sandra Bullock dans « Gravity » :

sandra-bullock-gravity-film

Golshifteh Farahani dans « Syngué Sabour » :

723554_PIERRE_DE_PATIENCE_affiche_foto610x342

Adèle Exarchopoulos dans « La Vie d’Adèle » :

adeleexarchopoulos

La bande-originale de l’année :

« Obstacles » – Upside Down – Syd Matters :

Le (sublime) thème de Man of Steel – Hans Zimmer :

« Heroes » – Le monde de Charlie – David Bowie :

« The Atlas March » – Cloud Atlas – Tom Tykwer, Johnny Klimek, Reinhold Heil :

« Outro » – Cloud Atlas – M83 (Skip, je te maudis !) :

« Waking up »Oblivion – M83 :

« If I needed you » – Alabama Monroe – Johan Heldenbergh, Veerle Baetens :

« The boy who wouldn’t hoe corn » – Alabama Monroe – Johan Heldenbergh, Veerle Baetens :

« Freedom » – Django Unchained – Anthony Hamilton, Elayna Boynton :

« Everytime » – Spring Breakers – Britney Spears :

« Libérée, délivrée » – La reine des neiges – Anaïs Delva :

Le thème de Pacific Rim – Ramin Djawadi :

4 commentaires

  1. mon petit cinéma · · Réponse

    Moi aussi j’ai finis en mode serpillère plusieurs fois cette année ^^

    J'aime

    1. Aaaaaah mais c’est ça qui est bon ! Pour quels films ? 🙂

      J'aime

      1. mon petit cinéma · ·

        alamaba monroe, gravity, la vie d’adèle et prisoners ^^

        J'aime

      2. Trois en commun 🙂

        J'aime

Note à Béné

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :