[Humeur] RIP Robin Williams…

Robin Williams 2

Parfois, je hais Twitter et sa violente simplicité. 4 mots, 23 signes : « Robin Williams est mort ». L’acteur, âgé de 63 ans, a été retrouvé sans vie lundi 11 août à son domicile californien. La police penche pour un suicide. Pourtant, il faudrait tellement plus de mots pour exprimer ce que représentait le comédien.

« Hook », « Madame Doubtfire », « Jumanji », « Will Hunting », « Le Cercle des poètes disparus », « Good Morning, Vietnam »… autant de films qui ont marqué des millions de spectateurs, toutes générations confondues. Tellement d’émotions, de souvenirs, de rires et aujourd’hui, les larmes. Aujourd’hui, j’ai l’impression que j’ai perdu une partie de mon enfance et de mon adolescence.

La première fois que j’ai vu « Will Hunting », film qui a valu à Robin Williams l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle, a été un vrai choc. Parce qu’au-delà de la qualité d’un scénario ou de la virtuosité d’une mise en scène, il y a des films qui nous parlent directement parce qu’on s’y reconnaît. Je me suis tout de suite identifiée au personnage de Matt Damon, ce jeune homme un peu paumé à qui un professeur décide un jour de donner sa chance. Depuis, c’est cette image de mentor que j’ai gardé de Robin Williams. Avec son regard malicieux et bienveillant, même si parfois rempli d’une certaine nostalgie, l’acteur respirait la folie douce en même temps qu’une incroyable bonté.

Robin Williams 1

Robin Williams faisait partie de ces comédiens que l’on avait plaisir à retrouver à chaque rôle. Même s’il s’était fait ces derniers temps plus rare au cinéma, ses apparitions dans la franchise « La Nuit au musée », « Un Grand mariage » ou « Le Majordome » éveillaient à coup sûr une sincère et réelle sympathie à son égard. Impossible d’y repenser aujourd’hui sans une immense tristesse.

Dans « Hook », Clochette fait mine de mourir quand Peter lui annonce qu’il ne croit pas aux fées. Elle lui dit alors que la seule manière de la sauver, c’est de taper dans ses mains. Le geste ne ramènera pas le comédien, mais Robin Williams mérite amplement ces ultimes applaudissements.  Alors « Bangarang Robin ! ».

Hook

Robin Williams

Publicités

Note à Béné

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :